Elections départementales et régionales taux de participation à 17h


20 juin 2021 - 728 vues

A 17h, le taux de participation donné au niveau national est de 33,5% pour les élections régionales - contre 49,9% au scrutin précédent (2015), soit une baisse de plus de 16 points.

Tous les taux de participation par départements en Occitanie.

  • en Ariège : 26%
  • en Aveyron : 38,07%
  • en Haute-Garonne : 33,12%
  • dans le Gers : 36,01%
  • dans le Lot : 32,42%
  • en Hautes-Pyrénées : 34,49%
  • dans le Tarn : 28,61%
  • en Tarn-et-Garonne : 32,52%
  • dans l'Aude : 36,42%
  • dans le Gard : 25,15%
  • dans l'Hérault : 31,68%
  • en Lozère : 39,57%
  • dans les Pyrénées-Orientales : 29,96%

NOuvelle Aquitaine : 

Participation à 17h

  • Dordogne : 33,78 %
  • Gironde : 25,68 %
    Pour mémoire, il était à 44,78 % en 2015 pour le scrutin départemental et à 45,09 % pour les régionales de la même année.
  • Landes :  30,43 %
  • Lot-et-Garonne : 32,91 %
  • Pyrénées-Atlantiques : 31,37 %
  • Charente-Maritime : 29,66 %
    En 2015, au 1er tour, à la même heure, le taux de participation des régionales était de 47,56%. En 2015, au 1er tour, à la même heure, le taux de participation des départementales était de 39,06%.
  • Charente : 23,26 %
  • Deux-Sèvres : 24,31 %
    En 2015, au 1er tour, à la même heure, le taux de participation des régionales était de 44,49%
  • Vienne : 26,07 %
    En 2015, au 1er tour, à la même heure, le taux de participation des régionales était de 43,77 %. En 2015, au 1er tour, à la même heure, le taux de participation des départementales était de 44,87 %.
  • Haute-Vienne : 28,54 % (52,36 % en 2015)
  • Creuse : 32,83 % (41,14 % en 2015)
  • Corrèze : 36,81 % (43,97 % en 2015)

Au niveau national, en 2015, lors des précédentes régionales, la participation à la même heure s'élevait à 43,01%. En 2010, elle se situait à 39,29%. La participation aux élections départementales de mars 2015 était elle de 42,75%, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article