Montpellier, élue troisième ville de France pour son action envers les animaux par l’association L214


18 octobre 2022 - 1028 vues

L’association L214, acteur incontournable de la défense des animaux en France depuis plusieurs années, a récemment publié le classement des villes agissant pour la cause animale. Montpellier, où l’élu du Parti animaliste Eddine Ariztegui est depuis 2020, adjoint du maire Michaël Delafosse, délégué à la condition animale, a été nommée troisième ville de France.

Ce classement valorise l’investissement d’Eddine Ariztegui sur des mesures fortes en faveur des animaux, avec le soutien de sa majorité.

Entre autres mesures saluées par
cette étude :

  • la création de la délégation condition animale dont Eddine Ariztegui est titulaire, 
  • l’adoption en Conseil municipal d’un vœu demandant une interdiction nationale des cirques détenant tous types d’animaux,
  • l’adoption en Conseil municipal d’une journée végétarienne ou végétalienne hebdomadaire dans les cantines scolaires,
  • l’instauration d’une option / alternative quotidienne végétarienne et / ou végétalienne dans les cantines scolaires.


La ville a par ailleurs résilié les conventions d’autorisation de chasse sur les terrains communaux. En 2020, elle a aussi été la première à accueillir le précurseur du cirque sans animaux, André-Joseph Bouglione , pour lui permettre de préparer sereinement, avec son équipe, son spectacle 100 % humain. Notre élu a également signé un arrêté municipal afin que les animaux malades ou blessés, sans propriétaire, et trouvés sur la commune puissent être soignés, avec une prise en charge par la ville. Cette année, Eddine Ariztegui vient de faire voter le cofinancement d’un chenil social et solidaire.

« Nous avons impulsé à Montpellier de belles mesures en faveur des animaux depuis ces deux dernières années. Des animaux ont pu être sauvés, et nous avons pris des mesures politiques fortes contre l’exploitation des animaux dans les cirques ou la chasse par exemple. Le travail est loin d’être terminé, il reste encore beaucoup à faire. Je suis actuellement investi sur la création d’un hôpital pour les animaux sauvages dans la commune, avec l’objectif de les relâcher une fois soignés. », confie Eddine Ariztegui.

Brigitte Gothière, directrice de l’association L214, salue l’action de l’élu animaliste : « Eddine Ariztegui fait un travail remarquable à Montpellier, qui est aujourd’hui une des communes françaises dont les autres devraient s’inspirer. Oui, une ville pour les animaux, c’est possible ! » 

Hélène Thouy, coprésidente du Parti animaliste, ajoute : « Le Parti animaliste est un jeune parti qui possède encore peu d’élus. Mais à l’image d’Eddine, ils sont tous dévoués à faire bouger les lignes pour les animaux. C’est une grande chance de pouvoir compter sur leur action ! »

À la première place de ce classement se trouve également Grenoble, où œuvre une autre élue du Parti animaliste, Sandra Krief. Les élus du Parti animaliste hissent ainsi deux villes sur le podium des communes les plus engagées pour les animaux.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article