Maison des internes à Caussade : de la jeunesse au coeur du centre historique


12 février 2021 - 1227 vues

Pour faciliter l'installation des étudiants en santé dans le Tarn-et-Garonne, le
Conseil départemental a défini une nouvelle politique de soutien à l'investissement
en direction des communes et intercommunalités afin de permettre la création de
maisons des internes, accueil innovant des internes en médecine générale basé sur
le principe de colocation. A Caussade, l'hébergement se situe à l'angle de la place
du Fil dans le centre historique récemment réhabilité.
La résidence sera prête pour le printemps
Le chantier de la future résidence des internes est bien avancé comme ont pu le constater les
conseillers départementaux du canton aux côtés de l'architecte Luis Gonzalez. Véritable
cure de jouvence pour cet immeuble de caractère : toiture entièrement refaite, travaux de
consolidation achevés, aménagements intérieurs en cours de réalisation. Un ensemble de six
chambres individuelles avec salle d'eau chacune et des parties communes composées d'un
salon, d'une cuisine et d'un local technique, offrira un logement très confortable aux futurs
stagiaires. L'immeuble de plusieurs étages pourra accueillir au printemps prochain des
étudiants en santé et des internes en stage sur la commune de Caussade et ses alentours
(secteur Est du département de Tarn-et-Garonne - Caussade, Montricoux, Caylus, Varen) où
exercent 7 médecins généralistes maîtres de stage universitaires.
Une façade rénovée avec un maître du trompe-l'oeil
Une des particularités de cet immeuble en cours de rénovation datant du XIIIe siècle, est
visible dès que l'on arrive à l'angle de la place historique : le chantier laisse découvrir une
façade à la beauté toute refaite et des ouvertures peintes en trompe-l'oeil qui viennent
remplacer les anciens volets. L'architecte a chargé un artiste-peintre tarn-et-garonnais
d'agrémenter l'extérieur de la maison avec des oeuvres respectant et mettant en valeur le
patrimoine. Bernard Perrone, artiste de renom qui a réalisé de nombreux décors de théâtre à
Paris et fervent participant du Salon des aquarelles de Caussade mais aussi d'expositions


internationales, a réalisé sur les façades du bâtiment qui fait angle plusieurs créations en
trompe-l'oeil : fenestrou qui laisse apparaître une bougie allumée, chaton s'amusant avec un
masque anti Covid ou bouquet de fleurs sur des faux volets. « Par la peinture, réinventer les
ouvertures supprimées pour des raisons techniques, c'est laisser libre cours à l'imagination
comme permettre aux internes qui vivront ici de poser un peu leur blouse blanche à l'entrée
de la maison et d'aller faire un tour dans ce jardin imaginaire » nous explique l'artiste en
pointant une de ses peintures réalisées sur une ancienne porte découverte sous le vieux crépi
au moment des travaux.
A n'en pas douter les futurs colocataires de la maison des internes du secteur de Caussade
bénéficieront d'un cadre de vie très agréable au sein du centre-ville historique de la ville.

je soutiens radio cooldirect

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article