Lot et Garonne : Le Conseil départemental et la Chambre de Commerce et d’Industrie pour accompagner la digitalisation du commerce local


05 novembre 2020 - 425 vues

Si nul ne remet en cause la gravité de la situation sanitaire du pays, les commerces de proximité souffrent aujourd’hui du reconfinement et de la décision nationale de maintenir fermés tous ceux qui vendent des produits dits « non-essentiels ». Alors même que lesdits commerces ont prouvé depuis le début de la crise leur exemplarité en matière de mise en oeuvre et de respect des protocoles sanitaires.
De nombreux élus et acteurs locaux (plusieurs maires, la présidente du Conseil départemental et une majorité de conseillers départementaux, la Chambre de commerce et d’industrie ou encore le Medef de Lot-et-Garonne) ont tiré la sonnette d’alarme auprès du gouvernement devant la situation de grande difficulté dans laquelle se trouvent ces commerces, d’autant plus à l’approche des fêtes de fin d’année.
Si cette alerte a permis la prise de décisions nationales visant à limiter la concurrence physique de la grande distribution, on peut légitimement craindre un transfert massif d’achats vers les plateformes des « géants du web » contre lesquelles de très nombreux commerçants locaux ne peuvent lutter seuls.
Cette réflexion a conduit le Conseil départemental et de la Chambre de commerce et d’industrie à décider d’accompagner les commerces de proximité dans la digitalisation de leurs offres. Cela passera notamment par une carte numérique interactive permettant de géo-localiser les enseignes qui proposent le service « click & collect », ainsi que d’autres supports facilitant la vente en ligne.
L’objectif est que l’ensemble de ce dispositif soit opérationnel au plus tard mi-novembre.
Conseil départemental et Chambre de commerce et d’industrie, réagissant à l’urgence de la situation, souhaitent aussi bien entendu associer les autres chambres consulaires, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine ainsi que les collectivités locales et notamment les intercommunalités. L’union la plus large des acteurs locaux sera déterminante pour sauver nos commerces de proximité. @Fotoradiocooldirect

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article