Covid-19 : le Conseil départemental toujours sur le front


29 janvier 2021 - 878 vues

Avec la mobilisation de ses services fortement impliqués, le Département participe activement à
la lutte contre la propagation du coronavirus.
Des tests PCR multipliés et adaptés aux variants du virus
Face à la crise sanitaire, le laboratoire départemental de proximité Public Labos, a su se rendre
disponible comme outil de diagnostic de biologie moléculaire pour le dépistage de la Covid grâce à
sa plateforme technique de Tarn-et-Garonne. Il a établi des partenariats dans l’urgence dès le mois
de mai avec les laboratoires vétérinaires des départements membres du groupement d'intérêt public
(Lot, Gers, Tarn, Tarn-et-Garonne). Véritable réussite collective, avec plus de 56 000 analyses
réalisées en 2020, Public Labos analyse en moyenne 500 échantillons par jours. Depuis peu il
réalise désormais des tests PCR de criblage pour identifier les variants anglais et sud-africains.
Soulignons la forte implication de l'ensemble des équipes de Public Labos et d'autant plus celle du
site tarn-et-garonnais qui a su adapter son organisation.
Isolement : prise en charge des repas
Dans le cadre de la procédure "Tester, tracer, isoler", pour les personnes déclarées positives à la
Covid-19 ou « cas contact » et devant être mises en isolement hors domicile, le Conseil
départemental de Tarn-et-Garonne prend en charge le portage des repas. Un ravitaillement qui
représente à ce jour plus de 600 repas servis pour un montant près de 8 000 euros.
Faire face à la vulnérabilité des personnes âgées
Les personnes âgées vivant en établissement constituent un public particulièrement vulnérable à
l'épidémie de Covid, vulnérabilité accentuée par le mode de vie collectif. Ainsi, l'ensemble des
EHPAD du département sont actuellement engagés dans la campagne de vaccination contre le virus.
Réalisée au sein même des établissements, la vaccination nécessite une organisation stricte compte
tenu des contraintes actuelles de conservation du vaccin. Les résidences autonomie, anciennement
appelées "logements foyers", hébergent également des personnes âgées dans des appartements
privatifs associés à des espaces communs partagés par les résidents. En vue de faciliter l’accès des
résidents de ces structures à la vaccination contre la Covid, le Conseil départemental a appuyé la
réservation de créneaux horaires auprès des centres de vaccination du Tarn-et-Garonne. Un peu plus
d'une centaine de personnes âgées devraient être concernées par ce dispositif.

En se vaccinant, ils se protègent et vous protègent !
Lors de la campagne de vaccination organisée par le service départemental d’incendie et de secours
du 13 au 15 janvier derniers, 138 sapeurs-pompiers volontaires ou professionnels de plus de 50
ans et ceux présentant des facteurs de risques aggravants, ont bénéficié du vaccin anti COVID-19.
Par ailleurs, des centres de vaccination dédiés aux professionnels de santé du Tarn-et-Garonne sont
ouverts à Montauban, Négrepelisse et Moissac. Actuellement, sont éligibles les professionnels de
santé âgé de 50 ans au moins et ayant un facteur de risques. Au Conseil départemental cela
concerne une trentaine d'agents dont des médecins, infirmiers ou auxiliaires de puéricultures.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article