Basket : Marmande ping pong pour du basket sur face book


24 juin 2020 - 379 vues

Contenu de la lettre du président du BBM 

Marmande, le 22 Juin 2020

A l’attention de :

Monsieur Daniel BENQUET Daniel Benquet Daniel-Benquet-2020
Président de Val de Garonne,
Maire de Marmande, et Maire – Candidat,

 Publication sur le Facebook du Club

A Monsieur le Maire de BEAUPUY
A l’Office Municipal du Sport
Aux Licenciés du BB MARMANDE
Aux Supporters et Sympathisants du BB MARMANDE
Aux Partenaires du BB MARMANDE

Monsieur le Président de Val de Garonne,
Maire de Marmande,

Je suis extrêmement surpris de ce qui m’est rapporté.
Depuis que l’ASPTT MARMANDE s’est désolidarisée officiellement début Janvier dernier du Club meilhanais GARONNE BASKET, le seul Club de Basket marmandais est le BB MARMANDE. Cela est établi sans contestation possible.
Or, je viens d’apprendre que les dirigeants du Club GARONNE ASPTT BASKET, dont le Siège social est domicilié sur son Kbis à Meilhan sur Garonne, ont pris la décision de changer l’intitulé de leur Association et d’adopter pour nouveau nom : « GARONNE AVENIR BASKET MARMANDAIS ». Une demande en ce sens aurait été introduite auprès de la Préfecture agenaise.
Une fois de plus, la ligne jaune semble avoir été franchie (jaune et bleue, plus précisément).
En effet, il n’est pas acceptable qu’un Club sportif, absent sur la Commune de Marmande, puisse unilatéralement, à sa seule convenance, s’approprier (le terme « s’accaparer » serait plus juste), la dénomination « Avenir Basket Marmandais » :
– Le BB MARMANDE n’est – il pas lui aussi un Club marmandais de basket, de même que certains autres Clubs de la CTC VAL DE GARONNE ?
– Tous ces Clubs ne feraient-ils pas, ou plus, partis de l’avenir du basket-ball sur le territoire ?
– Appartiendraient-ils déjà au passé ?
– N’y aurait – il plus que l’unique Club de basket meilhanais pour représenter l’avenir du Basket-Ball sur le territoire marmandais ?
Ce sont là des questions légitimes à se poser, ainsi que des réserves et des objections à vous exposer en ce qui me concerne.

Une nouvelle fois, nos vieux amis meilhanais vont tenter de « passer en force » sur le terrain de la Commune de Marmande, en sollicitant votre aide et votre bénédiction probablement. Comment pourrait-il en être autrement ? Sur un terrain de basket, le passage en force est sanctionné … Mais celui – ci le sera t – il ? Et jusqu’à quand ? …

Il va de soi que cette « OPA » hostile et déloyale sur le territoire marmandais, pour le moment discrète jusqu’au vote de dimanche prochain, va à l’encontre des intérêts de la plupart des Clubs marmandais de basket – ball, pas seulement le seul BB MARMANDE. Bien – sûr, il appartiendra aux dirigeants de ces Clubs de se déterminer d’eux – mêmes à ce sujet … ou pas.

Bien évidemment, il conviendra pour le BB MARMANDE de se rapprocher du Comité FFBB Départemental 47 à titre consultatif, pour connaître son avis, ainsi que de consulter aussi le Service Juridique de la Fédération FFBB de tutelle ou tout autre Conseil juridique spécialisé dans ce domaine.

Sinon pourquoi ne pas se dénommer, au gré des affinités, des amitiés et des opportunités du moment : BBM – TOULOUSE, AQUITAINE BASKET CLUB, FRANCE BASKET CLUB, EUROPE BASKET CLUB, ou PLANETE BASKET CLUB ? … Et que sais – je d’autres encore ? …
Plus sérieusement, à ce stade avancé, je ne peux pas croire que l’initiative du Club meilhanais de s’approprier la dénomination « Avenir du Basket Marmandais » ait été prise sans que vous en ayez été averti préalablement et personnellement.

Mais si c’est le cas, je serais désemparé, voire choqué, que vous ne vous soyez pas opposé à cette démarche.

Le 26 Juin, vous êtes invité à l’Assemblée Générale sportive du BB MARMANDE et vous êtes le bienvenu.

A cette occasion, je souhaiterais que les licenciés et autres personnes conviées, puissent connaître la position du Maire et/ou du Maire – candidat sur mes réserves et contestations au sujet du nouveau nom choisi par le GAB, et l’intention de ce dernier, sous – jacente et insistante depuis plus de deux ans, de déplacer à Marmande son Siège social de Meilhan sur Garonne.
Pourtant, à ce sujet, le Règlement Intérieur de l’OFFICE MARMANDAIS DU SPORT (OMS) et son Article (3) stipulent strictement qu’ « Il ne sera pas accepté l’adhésion pour les Associations dont la discipline existe déjà à Marmande ».

C’est le cas pour la pratique du basket – ball. Le BB MARMANDE, via le Cercle Beyssacais fondateur, existe à Marmande depuis 1934 !
Donc, sauf à disposer d’un passe – droit et/ou à créer un précédent, et tant que le Siège du BB MARMANDE est à Marmande, le Club meilhanais ne pourrait pas adhérer à l’OMS même s’il déplaçait son Siège social à Marmande. Il ne pourrait donc pas disposer des infrastructures marmandaises et recevoir des subventions et autres subsides municipaux.

Je suis d’ailleurs étonné que le Club GARONNE BASKET ait pu recevoir une subvention de 10.000 Euros (dix mille) en Avril dernier de la Municipalité de MARMANDE :
– Alors même que son Siège social est domicilié à Meilhan sur Garonne ;
– Alors même que l’ASPTT MARMANDE n’est plus en entente avec ce Club depuis Janvier 2020.

Je ne sais absolument pas sur quels critères la Municipalité marmandaise s’est fondée pour attribuer cette somme à ce Club extérieur à la Commune.

La question suivante est de nouveau posée. Elle revient à chaque fin de saison sportive de manière récurrente : quelle sera la place du Club historique BEYSSAC BEAUPUY MARMANDE dans la vie associative et sportive de la Commune de Marmande pour les années à venir ?

La manœuvre hostile « d’OPA » du Club meilhanais sur le territoire marmandais et Val de Garonne n’est pas faite pour rassurer sur la pérennité du Club BB MARMANDE et le soutien indispensable de la municipalité marmandaise dont il a besoin pour évoluer, voire survivre, dans le contexte économique actuel ô combien délicat.

Nous, licenciés, bénévoles, parents de joueurs et sympathisants, souhaiterions être rassurés sur les intentions du Maire – candidat au sujet de la place qu’il propose aux électeurs marmandais et amis du Club BB MARMANDE, d’accorder à celui-ci sur sa Commune pendant le prochain mandat municipal.
Il va de soi que votre réponse écrite, si réponse il y a d’ici l’Assemblée Générale du BB MARMANDE, sera publiée sur le Site FACEBOOK du Club à l’intention de tous nos adhérents et sympathisants (2.100 abonnés sur le site).

J’apprécierais qu’ils soient informés, convaincus et rassurés sur la pérennité de leur Club de cœur et sa place privilégiée sur la Commune de MARMANDE. Pour le moment, ce sont l’inquiétude et la confusion qui prédominent. Il vous appartient donc, si vous le souhaitez, de lever les ambigüités naissantes et/ou persistantes à ce sujet.
Vous en remerciant par avance, veuillez agréer, Monsieur le Président et Maire, l’expression de mes salutations distinguées.

Jean-François KICIN
Président

La réponse du maire Daniel Benquet (face book)

En réponse à monsieur JF Kicin :

Monsieur le Président,
Permettez que je vous réponde par les mêmes canaux, ce qui est particulièrement inhabituel entre un président de club sportif et le maire, sachant mon implication dans la défense du sport marmandais et les liens directs qui existent depuis maintenant bien longtemps.
Permettez-moi également de vous rappeler en préambule, certaines réalités que vous semblez avoir oubliées, et que probablement peu de personnes du BBM ont eu l’occasion d’apprendre :
• Lorsque l’un de vos prédécesseurs est venu en 2016 m’exposer la situation budgétaire du BBM et les conséquences négatives qui risquaient de s’imposer sur la pédagogie et l’encadrement des jeunes sportifs, j’ai immédiatement convaincu le Bureau Municipal d’accorder au BBM une réévaluation de 30% de la subvention pour la porter de 33000 à 43000 € annuels.
• Lorsque j’ai pris connaissance des difficultés que rencontraient deux jeunes et bons joueurs locaux, de concilier travail et sport à Marmande, j’ai immédiatement donné les instructions pour les intégrer dans les effectifs de la Mairie, ce qui a été fait. C’est pour cela qu’Arnaud Bruzac et Vincent Couzigou sont aujourd’hui employés communaux.
En revanche et contrairement à toutes les promesses, il n’y a toujours pas de basket de NM2 dans les salles de la ville de Marmande, même de manière sporadique, même hors calendrier officiel, ce que je regrette, la ville de Marmande étant le principal financeur de votre club.
Venons-en à vos griefs.
Je tiens à porter à votre connaissance que j’ignore tout du fond du sujet qui nous occupe, et j’apprends aujourd’hui par vos missives Facebook que le GAB souhaite changer de nom. Deux remarques : premièrement, je n’ai aucune autorité ni compétence pour orienter le choix du nom d’un club. Deuxièmement, de nombreuses entreprises ou organisations nous demandent un plan de marketing associant à la dénomination de VGA la précision : le Grand Marmandais. C’est une constante qui revient avec insistance. J’en suis heureux et fier, car l’image de notre ville est positive. Il n’en reste pas moins que je vais très vite entrer en contact avec le GAB pour connaître leurs motivations, ce qui vous le comprenez facilement, pourra se faire à partir de lundi, logique électorale oblige.
Concernant la subvention au GAB pour le basket féminin, vous êtes dans une forme parfaite de déloyauté, et vous le savez : Ce montage budgétaire a été imaginé par Gérard Gouzes pour maintenir le soutien au basket féminin, et je n’ai jamais entendu qui que ce soit critiquer cette décision à l’époque. Quoi qu’il en soit, cette subvention restera tant qu’aucune autre solution pérenne et porteuse d’avenir ne sera proposée pour le basket féminin. Il s’agit pour moi d’un devoir, et j’aurais trouvé normal que tout le monde ait autant de considération pour les équipes filles que pour les équipes garçons !
En conclusion Monsieur le Président, mon attachement au BBM n’a pas été crié sur les toits mais s’est forgé dans les actes, et beaucoup devraient faire de même plutôt que de faire du bruit de manière opportune (le 28 juin ne me paraît pas étranger à tout ceci). Il me semble pourtant que les priorités du président du BBM devraient être dans la reconstruction sportive et le règlement des problèmes financiers, qui pèsent sur les familles comme on me le remonte trop souvent (par le prix de la licence notamment).
Je vous souhaite une bonne journée et vous fais parvenir séparément l’ensemble de mes coordonnées puisque vous semblez les avoir égarées.
Cordialement,
Daniel Benquet
Maire de Marmande

http://www.leetchi.com/c/radio-cool-direct

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article