Le département de Tarn-et-Garonne passe en zone « couvre feu » de l’état d’urgence sanitaire à compter du samedi 24 octobre 2020.


22 octobre 2020 - 459 vues

La situation épidémiologique vis-à-vis de la covid-19 est telle que le département de Tarn-et-Garonne
bascule à partir du samedi 24 octobre, en zone couvre-feu. La circulation virale atteint désormais un
niveau très élévé dans tout le département et pas seulement dans l’agglomération de Montauban. A la
date du 21 octobre, le département affiche un taux de positivité de 15,5 % et un taux d’incidence de
279,5/100 000 habitants.
En outre, cette circulation très active du virus se traduit par une augmentation régulière du nombre
d’hospitalisations pour covid-19 et d’admission en soins critiques.
En complément des mesures nationales relatives au couvre-feu, j’ai décidé de conserver les mesures
déjà prescrites figurant dans l’arrêté du 17 octobre 2020. Un nouvel arrêté préfectoral sera publié dès
demain matin pour une application à compter de samedi 24 octobre.
Tout le département de Tarn-et-Garonne passera donc en zone de couvre-feu, de 21h00 à 6h00, tous
les jours de la semaine à compter de ce samedi 24 octobre.
Les mesures générales :
Tout déplacement de personnes hors de leur lieu de résidence entre 21h00 et 6h00 du matin est
interdit à l’exception des déplacements pour les motifs suivants, en évitant tout regroupement de
personnes :
• 1° Déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou le lieu
d'enseignement et de formation ;
• 2° Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne
pouvant être différés ou pour l'achat de produits de santé, consultations et soins des patients
atteints d’une affection de longue durée et l’achat de médicaments ;
• 3° Déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et
précaires ou pour la garde d'enfants ;
• 4° Déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
• 5° Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;
• 6° Déplacements pour participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité
administrative ;
• 7° Déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances ;
• 8° Déplacements brefs, dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile pour les
besoins des animaux de compagnie ;

Les autres établissements recevant du public ne peuvent accueillir de public entre 21 heures et 6
heures du matin sauf pour un certain nombre d’activités (voir annexe 5 du décret).
Les restaurants ne pourront plus accueillir de public entre 21h00 et 6h00.
Les personnes accueillies dans les restaurants (pas plus de 6 personnes par table) renseigneront sur un
support spécifiquement prévu à cet effet, leurs nom et prénom, ainsi que les informations permettant de les
contacter. Ces informations sont conservées par le gérant de l’établissement pendant une durée de 15 jours
avant d’être détruites, et ne peuvent être utilisées que pour la mise en œuvre du processus d’identification
et de suivi des personnes ayant été en contact avec un cas confirmé de covid-19.
Aucun événement ne peut réunir plus de 1 000 personnes.
Les fêtes foraines sont interdites ainsi que les évènements temporaires de type exposition, foire-exposition
ou salon.  L’accueil des étudiants se réduit à 50 % des capacités des établissements publics d’enseignement supérieur.

Propulsé par HelloAsso

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article